L’avenir d’un pays passe nécessairement par la formation des salariés. Celle-ci est un moyen de développement économique, de progrès social, d’assurance contre la sclérose et l’inadaptation de l’individu à son travail. Dans ce contexte, la raison d’être de la formation est donc de permettre au travailleur d’améliorer la qualité de son travail et sa productivité.
En effet, les progrès technologiques croissant à une allure exponentielle modifient la structure des emplois et obligent à adopter de nouvelles stratégies. Sur le plan des ressources humaines, la formation professionnelle devient un élément important de ces stratégies.
Elle contribue en fait à gérer les compétences et à susciter l’envie de leur amélioration, facilite les nouveaux rapports de l’individu avec son travail lors des bouleversements technologiques de réorganisation ou de réorientation et atténue la résistance au changement. La formation est une stratégie majeure de développement des ressources humaines étant entendu qu’elle contribue à assurer à toute organisation une main-d’œuvre qualifiée.

Dans ce cadre, la FIMME a fait le choix de donner à la formation des cadres et salariés d’entreprises une dimension stratégique de développement.
Enjeu décisif de nos actions, la valorisation du potentiel humain permet ainsi aux salariés de notre secteur de s’adapter aux exigences de leur organisation, et favorise leur promotion au sein de la structure qui les emploie.
Afin de mieux répondre aux besoins des membres, notre fédération envisage de développer de nouveaux axes d’expertise qui concerneront essentiellement la formation initiale et continue, l’organisation de conférences et séminaires, ainsi que la formation à distance. Les moyens envisagés sont notamment:

 Les conventions (CERIMME, OFPPT, UIMM, Ministère de l’industrie, …etc.)
 Les partenariats (universités, écoles d’ingénieurs, laboratoires, centre technique de la fonderie…etc.)
 Les ressources humaines (renforcement de l’équipe)