Industrie des Machines agricoles

Principaux constats, enjeux, freins & modèles de développement

  • Marché marocain soutenu et privilégiant le neuf grâce aux subventions (4000 tracteurs/an) • Demande africaine en machines agricoles en croissance (taux de mécanisation faible)
  • Spécifications techniques demandées dans les pays émergeants, à l’instar du Maroc et des pays de la région, différentes de celles exigées dans les pays développés, justifiant la mise en place de lignes dédiés pour répondre aux besoins de ces marchés
  • Forte dynamique de délocalisation de la production par les grands constructeurs afin de mieux adresser les marchés en croissance
  • Plusieurs acteurs nationaux présents dans la fabrication d’équipements d’accompagnement agricole
  • Nécessité de couvrir une part importante de la demande nationale pour justifier la mise en place d’unités de production (visibilité pour l’investisseur à partir de 700/1000 unités /an)
  • Accès aux marchés maghrébin et ouest-africain à améliorer pour développer efficacement l’activité à l’export (ALE, Coopération agricole…)
  • Favoriser la production locale
  • Subventions pour l’acquisition de matériel neuf non orientées vers une production locale
  • Faibles subventions ou inexistence de subventions pour certains matériels d’accompagnement nécessaires aux exploitations (ex. herses à disques) et concurrence de l’informel

Le Maroc se positionne comme hub pour la fourniture de machinisme agricole en Afrique en attirant 1 ou 2 constructeurs internationaux d’assemblage de tracteurs et en appuyant le développement des entreprises nationales de fabrication du matériel d’accompagnement, avec une réorientation de la subvention à l’équipement des agriculteurs vers la production locale .

Industrie des Bicyclettes

Principaux constats, enjeux, freins & modèles de développement

  • Marché Américain et Européen estimé à près de 40 millions de vélos annuellement
  • Les principaux exportateurs (Chine et Thailande) déplacent leur production dans des pays non concernés par la loi anti-dumping de l’UE (Cambodge ou encore Philippines)
  • Les coûts de transport, la disponibilité des intrants et des produits finis pousse certains fabricants européens, Décathlon notamment, à transférer leurs commandes de sous-traitance depuis l’Asie vers des pays proches (Europe de l’Est, Portugal…)
  • La production de bicyclettes comprend plusieurs métiers à forte intensité de main d’œuvre (pliage, soudage, peinture, assemblage…) avantageant des pays à coûts de main d’œuvre compétitifs
  • Attirer un IDE rang 1 assembleur en Marque Blanche
  • Convaincre les donneurs d’ordre finaux (Décathlon, TREK….de la pertinence de l’offre Maroc)
  • Créer un environnement industriel adapté au secteur
  • Aucune expérience dans le domaine malgré la présence au Maroc d’un grand donneur d’ordre potentiel ( Décathlon)
  • Savoir-faire dans l’industrie du montage et de la production grande série en just-in time
  • Faible taille du marché nationale

Le développement de l’écosystème « bicyclettes » repose sur l’attraction d’un IDE (sous traitant de rang 1) pour l’assemblage des bicyclettes et autres produits sportifs à dominante métallurgiques et sur l’accompagnement d’industriels marocains pour la fourniture en intrants de l’IDE ainsi que des usines européennes (cadre, chambre à air…)eo.

Ecosystème « Nouveaux métiers»

Engagements réciproques

Engagements réciproques

Engagements réciproques

Industrie des Machines agricoles

Mesures d’accompagnements

  • Déployer les meilleurs efforts pour orienter les subventions octroyées aux agriculteurs dans le cadre du Plan Maroc Vert vers les machines et équipements produits au niveau national.
  • Déployer les meilleurs efforts pour attirer 2 grands constructeurs internationaux spécialisés dans l’assemblage/fabrication de tracteurs.
  • Accorder un soutien financier à 2 projets structurants : Projets pionniers dans la fabrication/assemblage de tracteurs (IDE) ; subvention à l’investissement de 30% avec Industrie des Machines agricoles Mesures d’accompagnements Nouveaux métiers IDE
  • Déployer les meilleurs efforts pour attirer 2 grands constructeurs internationaux spécialisés dans l’assemblage/fabrication de tracteurs. Foncier
  • Mettre à disposition 25 hectares de foncier locatif pour l’implantation de deux unités d’assemblage de tracteurs à proximité d’installations portuaires (près du port de Tanger Med);
  • Mettre à disposition 2 hectares de foncier locatif pour l’implantation de trois unités de production de matériel d’accompagnement. Appui à l’investissement fabrication/assemblage de tracteurs (IDE) ; subvention à l’investissement de 30% avec un plafond de 100 millions de dirhams par projet;
  • Accorder un soutien financier à des projets PME de la production de matériel d’accompagnement agricole dans le cadre du programme d’appui aux PME.
  • Mettre à disposition 25 hectares de foncier locatif pour l’implantation de deux unités d’assemblage de tracteurs à proximité d’installations portuaires (près du port de Tanger Med);
  • Mettre à disposition 2 hectares de foncier locatif pour l’implantation de trois unités de production de matériel d’accompagnement.
  • Former 2 640 profils pour adresser les besoins des IDE d’assemblage et leurs soustraitants

Principaux métiers concernés :Ingénieurs mécaniques / Techniciens Production / Emboutissage / Motorisation.

Industrie des Bicyclettes

Mesures d’accompagnement

  • Déployer les meilleurs efforts pour attirer 2 acteurs internationaux de l’assemblage de bicyclettes.
  • Accorder un soutien financier à 2 projets structurants : Projets pionniers dans l’assemblage de bicyclettes (IDE) ; subvention à l’investissement de 30% avec un plafond de 45 millions de dirhams par projet bénéficiaire.
  • Mettre à disposition 6 hectares de foncier locatif pour l’implantation de deux unités d’assemblage de bicyclettes à proximité d’installations portuaires (près du port de Kenitra Atlantique).
  • Former 2 200 profils pour adresser les besoins des IDE d’assemblage de bicyclettes