admin-webmaster Pas de commentaire

L’industrie navale signe un contrat performance avec l’État

L’industrie navale signe un contrat performance avec l’État

 Après l’automobile et l’aéronautique, le Maroc s’attaque à l’industrie navale. Afin de développer ce secteur et de le valoriser à l’export, un contrat performance a été signé en juin 2017 avec l’État. Un contrat qui s’inscrit dans le cadre du Plan directeur de développement des infrastructures portuaires. Conjoncture a cherché à en savoir plus.

bateau

Ce contrat performance de l’industrie navale a pour objectif de mobiliser tous les acteurs pour faire de ce secteur une véritable industrie, alors qu’il ne s’agit aujourd’hui que d’une petite industrie », nous confie Abdelhamid Souiri. Le Président de la Fédération des Industries Métallurgiques, Mécaniques et Électromécaniques (FIMME) espère que le contrat, signé le 13 juin dernier, permettra au secteur de « créer de l’emploi, générer de l’export, des recettes en devises ».

Révélé début septembre par Médias24, ce document a été signé par le Ministre de l’Économie et des Finances, le Ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce, et de l’Économie Numérique et Abdelhamid Souiri. Il concerne l’ensemble de l’industrie navale, c’est-à-dire la construction navale, la réparation navale et le démantèlement de navires. Le contrat fixe plusieurs engagements : mettre à niveau ou créer des infrastructures, développer les métiers spécialisés, mettre en place un cadre réglementaire, mettre en place des outils de financement, développer les débouchés du marché. À l’instar de ce qui existe dans d’autres secteurs industriels, un comité de pilotage doit être créé.

Un secteur à fort portentiel

Le contrat performance s’inscrit dans le cadre du Plan directeur de développement des infrastructures portuaires dédiées à l’industrie navale, présenté en mai 2016 par le Ministère de l’Équipement, des Transports et de la Logistique. Celui-ci fixe des objectifs ambitieux pour le secteur à l’horizon 2030. Pour ce qui concerne la construction navale, la production annuelle passerait de 12-15 navires à 130 navires. Le pays capterait aussi la réparation de la flotte nationale tout en développant une offre à l’export. Enfin, le pays devrait devenir un pôle régional de démolition navale, ce qui permettrait d’approvisionner l’industrie sidérurgique. Le plan prévoit 4 à 5 milliards de dirhams d’investissement.

« Ces investissements ont pris du retard », indique néanmoins Abdelhamid Souiri. L’homme d’affaires rappelle que le Maroc dispose de plus de 3 000 kilomètres de côte. « Nous sommes logiquement amenés à développer cette industrie. En plus du marché local, nous pouvons capter le marché international. Le Maroc est un lieu de passage, il faut le mettre en valeur. Aujourd’hui, il existe des sociétés performantes, mais les infrastructures ne sont pas assez disponibles », relève-t-il. La FIMME espère que le secteur générera en 2030 une valeur ajoutée de 1,6 à 2,3 milliards de dirhams.

En construction, il existe quatre acteurs locaux tandis que la réparation navale est principalement assurée par CAM (Chantiers et Ateliers du Maroc). Cette entreprise possède le chantier naval le plus important, à Casablanca. Selon Abdelhamid Souiri, la mise à niveau de ce chantier devrait être terminée cette année, mais les travaux ont pris du retard. Il sera certainement prêt l’an prochain. D’autres chantiers importants se trouvent à Agadir et Tan Tan. Par ailleurs, certaines villes accueillent des infrastructures de faible importance qui pourraient être amenées à être développées.

Rémy Pigaglio. (Source : conjoncture.info / CFCIM)

admin-webmaster Pas de commentaire

Faits marquants 2017

Banniere-site-WEb-FIMME (1)

Plus qu’un salon professionnel, le SISTEP: Salon International de Sous-traitance, d’approvisionnement et de Partenariat

est un rendez-vous incontournable des acteurs de l’industrie.

Reflet de la puissance, de la diversité et de l’innovation industrielle, ce salon rassemble une offre complète de produits, équipements, services et solutions en matière de sous-traitance et d’industrie.

Cette onzième édition du SISTEP s’inscrit dans le prolongement de la politique de redynamisation du secteur industriel lancée sous l’initiative de la fédération des industries métallurgiques, mécaniques et électromécaniques (FIMME).

Accueillant 340 exposants et 30 000 visiteurs, le SISTEP est conçu pour que les donneurs d’ordres nationaux et internationaux puissent rencontrer efficacement l’ensemble de leurs fournisseurs et partenaires industriels.

Cette édition met en honneur les pays membres de CEDEAO et a pour thème :

« L’industrie, Vecteur du Développement en Afrique

admin-webmaster Pas de commentaire

Organisation du Salon international de sous-traitance, d’approvisionnement et de partenariat

La FIMME organise du 12 au 15 Avril 2018 le salon SISTEP à la foire internationale de Casablanca.

Banniere-site-WEb-FIMME (4)

Cette 11ème édition est organisée autour du thème de « L’industrie, vecteur du développement en Afrique », sous l’égide du Ministère de l’équipement, du transport, de la logistique et de l’eau, du Ministère de l’industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique et en partenariat avec des acteur majeurs de l’industrie tels que :

admin-webmaster Pas de commentaire

Participation de la FIMME au salon MIDEST, du 6 au 9 décembre 2016

12Pour la 27ème année consécutive, la FIMME était présente au MIDEST – leader mondial des salons internationaux de la sous-traitance industrielle – qui s’est tenu à Paris-Nord Villepinte, du 6 au 9 décembre 2016. La participation officielle marocaine à cette importante manifestation industrielle a été organisée conjointement par la FIMME et MAROC EXPORT.La délégation marocaine a compté cette année 8 exposants, industriels et institutionnels, sur une superficie de 252 m² : (FAM, Intral Industrie, Scif, Erum,Eolane, Bourachdi, AMDI, Edams).

Read more

admin-webmaster Pas de commentaire

« TAKEWIN », La formation dédiée aux IMME

inzegan_takwin1

La commission a travaillé sur un projet de site Web dédié à l’offre de formation FIMME. Il a été baptisé TAKEWIN. Ce nouvel outil permet la dématérialisation du processus d’inscription aux formations proposées par la fédération et de disposer d’un historique de toutes les participations du personnel de chaque société membre aux différentes formations organisées par la FIMME. Ce site est aujourd’hui en phase de test et sera en ligne en novembre 2016

admin-webmaster Pas de commentaire

Lancement de l’activité MCA (Maroc Construction Acier)

mcc_dana-340x210Depuis la création de MCA, plusieurs actions d’approches et de coordinations ont été lancées auprès des industriels, des ministères concernés, des écoles d’architecture de Casablanca et de Rabat ainsi que des écoles d’ingénieurs. Des conventions de collaborations mettant en avant l’aspect formation et l’implication mixte du tandemarchitecte Ingénieur dans le désigne et la conception seront mises en place progressivement.

Read more

admin-webmaster Pas de commentaire

JOURNÉE TECHNIQUE SUR LA CONSTRUCTION MÉTALLIQUE

_DSC8449

LE MERCREDI 1er JUIN 2016, A 17H00, A L’HOTEL SHERATON DE CASABLANCA

La Fédération des Industries Métallurgiques, Mécaniques et Électromécaniques (FIMME), organise sous l’égide du Ministère de l’Habitat et de la Politique de la Ville, « une journée technique sur la construction métallique », en collaboration avec L’Ecole d’Architecture de Casablanca et ce le mercredi 1er juin 2016, à 17h00 au Sheraton, Casablanca. 

Read more

admin-webmaster Pas de commentaire

FAITS MARQUANTS POUR LA FIMME EN 2015

MAPPH_20160502_0013_MAP_map-750x491L’année 2015 a été marquée par une multitude de chantiers stratégiques sur lesquels notre Fédération a travaillé au quotidien, et qu’il serait difficile d’évoquer aujourd’hui dans leurtotalité. Certains ouvrent la voie à un optimisme certain. D’autres, en revanche, de parleur spécificité et/ou complexité, ne peuvent satisfaire les multiples branches d’activités que compte les IMME et amènent avec eux, inévitablement, leurlot de résistance.

Read more